mercredi 12 avril 2017

Onzième jour - Les C font les touristes

Bien que la quasi-totalité de leur voyage se soit déroulée au bord de la mer, les C ne sont pas encore "vraiment" allés à la plage. Ils ont marché au bord de l'eau, trempé leurs pieds quelques fois, mais c'est tout. Et nous sommes à deux jours du retour!

Ce matin, convenant que la situation n'était plus tolérable (tu vas en Floride et tu vas pas à la plage, non mais allo quoi!), il est décidé d'y remédier, en allant à Sanibel, île du voisinage connue pour ses plages de sable fin, son eau transparente et ses coquillages. Les C arrivent à neuf heures trente à Bowman beach, connue pour ses coquillages, et c'est effectivement comme annoncé: sable fin, eau transparente, coquillages magnifiques. ils sont tellement contents qu'ils y restent trois heures, et y prennent de superbes coups de soleil (les épaules de papa C tout particulièrement).

Parmi les autres activités touristiques négligées figurent le lêche-vitrine et les achats. Fort Myers contient, très opportunément, un "Tanger outlet" (rien à voir avec la ville, c'est juste une chaîne de magasins d'usines appartenant à un certain monsieur Tanger). Les C y déjeunent, puis y font des courses. Les petites C découvrent la maison Osh Kosh, papa C retrouve avec plaisir la maison Bass et ses vêtements de bûcheron du Maine.

Comme l'étape de ce soir, jusqu'à Naples, est assez courte, il était à l'origine prévu d'aller visiter la maison de campagne que Thomas Edison avait dans la région, et à côté de laquelle s'était installé un de ses employés, qui devint son ami, avant de faire fortune, un certain Ford... Mais les coups de soleil du matin se rappellent au bon souvenir de nos héros, qui sont fatigués, et repartent directement.

Leur hôtel de Naples est une sorte de résidence de vacances, qui donne sur une petit jungle privative. Les C y ont apparemment été surclassés: pour les 150$ de leur chambre "normale", ils ont une suite de trois pièces. Ils vont dîner dans un restaurant de poissons, et se couchent tôt : demain, c'est l'avant-dernier jour, et les Everglades.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire